Oyonnax - Oh ! Bugey festival : la tornade Hyphen-Hyphen embrase le parc René Nicod

 

  • C’est un joli démarrage pour ce nouveau Oh ! Bugey festival. Le vainqueur du tremplin rock La compagnie d’Ilyr a ouvert la soirée vers 18 heures puis ce fut le tour du jeune artiste Navii avec des chansons qui ont bien plu aux plus jeunes spectatrices avec entre autres son tube “et j’écoute du Miles Davis” ou sa reprise de Zaz “ébloui par la nuit”.

     

    La pluie s’est ensuite invitée sur Oyonnax, laissant les spectateurs un peu perplexes, pouvant cependant se restaurer auprès de commerçants locaux présents dans l’enceinte du site, sous des chapiteaux ou boire un verre. Mais c’est une tornade qui s’est abattue sur le parc René Nicod avec la prestation du groupe-phare Hyphen Hyphen, notamment grâce à sa chanteuse Santa, sur vitaminée et charismatique qui a su embarquer le public oyonnaxien dans un tourbillon électro-rock de haute volée.

     

    Les quatre niçois distillent la musique électronique avec une base instrumentale de rock (basse, guitare, batterie, synthé), faisant danser, sauter, éructer les 600 spectateurs présents lors d’un show vraiment spectaculaire, les visages grimés de peinture à l’indienne, le talent des musiciens, l’énergie communicative de la chanteuse a transporté le public, même la pluie s’est arrêtée de tomber ! Le groupe suivant Aloha orchestra a conclu la soirée dans une ambiance carrément électro.

     

    Les organisateurs et les gens présents n’ont sans doute pas regretté de voir un tel spectacle à Oyonnax en espérant que tout soit fait pour que ce festival perdure et monte encore en puissance.

     

     

    Raphaël Gindre, clp

     

http://www.voixdelain.fr/blog/2016/06/28/oh%E2%80%89-bugey-festival%E2%80%89-la-tornade-hyphen-hyphen-embrase-le-parc-rene-nicod/